Help the refugees

If you move around the world by choice, consider helping those forced from their homes by conflict. Donate to the UN Refugee Agency today.

Home News Le chef de l’AIEA en route vers Kiev pour discuter de la centrale de Zaporijjia

Le chef de l’AIEA en route vers Kiev pour discuter de la centrale de Zaporijjia

Published on 05/10/2022
Published from AFP.com

Le patron de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a annoncé mercredi son départ pour Kiev afin de discuter de la mise en place d’une zone de protection autour de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia.

“En route vers Kiev pour des réunions importantes. Le besoin pour une zone de protection autour de la centrale est plus urgent que jamais”, a tweeté Rafael Grossi, alors que la Russie s’est formellement approprié le site selon un décret signé par son président Vladimir Poutine.

Il a accompagné son message de photos où on le voit monter dans un train.

La centrale, la plus grande d’Europe, est occupée depuis début mars par les troupes russes. Elle est située dans la région de Zaporijjia, l’un des territoires ukrainiens officiellement annexés vendredi par la Russie.

Moscou et Kiev s’accusent mutuellement de bombardements sur le site depuis plusieurs mois.

Ces frappes répétées et les explosions de mines à proximité du site ont fait resurgir le spectre d’une catastrophe nucléaire majeure similaire à celle de Tchernobyl en 1986.

M. Grossi, qui a visité la centrale début septembre, prône la mise en place d’un périmètre de sécurité, que l’Ukraine et la Russie s’engageraient à “ne pas attaquer ou bombarder”.

“Nous partageons l’objectif mais la question est comment le mettre en oeuvre”, a réagi mercredi l’ambassadeur russe auprès des organisations internationales à Vienne, Mikhaïl Oulianov, en marge d’une réunion de l’alliance des producteurs de pétrole Opep+.

“M. Grossi a des idées concrètes, qui seront discutées demain (jeudi) à Kiev et la semaine prochaine en Russie”, a-t-il ajouté.

M. Oulianov n’a pas confirmé des informations de l’agence de presse russe Tass selon lesquelles le chef de l’AIEA voudrait se rendre de nouveau dans la centrale de Zaporijjia.

Mais il s’est montré sceptique sur la faisabilité d’une telle mission du fait “d’une situation sécuritaire volatile” et de “bombardements réguliers” dans la région. “Cela prendrait du temps” à préparer, a-t-il dit.